déficit Foncier

Lorsque vous enregistrez un déficit foncier, vous avez le choix entre vous morfondre ou positiver et trouver une solution pour rentabiliser ce déficit à l’avenir. En effet, le déficit foncier peut être utilisé pour alléger la note fiscale. Suivez les explications suivantes pour en profiter.

Qu’est-ce que le déficit foncier?

Le déficit foncier est le contraire de bénéfice foncier. Vous enregistrez un déficit foncier lorsque votre revenu annuel en tant que propriétaire d’un bien locatif ne permet pas de s’acquitter de charges locatives. Si vous empochez 5 000 € de loyer annuel par exemple et que vous charges atteignent les 6000 €, vous enregistrez un déficit de 1000 €.

Réduire l’impôt sur le revenu grâce au déficit foncier

Vous achetez un bien ancien que vous allez rénover pour ensuite le mettre en location. Telle est la première étape. Ensuite, vous allez déclarer que les charges locatives sont beaucoup plus élevées que vos revenus annuels. Ce qui signifie que vous enregistrez un déficit foncier au lieu d’un bénéficie foncier. Dans ce cas, la loi Balladur de 1993 vous permet de soustraire directement de votre revenu global lors de la première année de mise en location du bien immobilier, le montant de ce déficit foncier. Vous ne pouvez pas déduire plus de 10 700 €. Ainsi le montant de votre revenu imposable sera réduit durant cette première année. En outre, le reste du déficit pourra être déduit de la totalité des revenus fonciers pendant 10 ans. Le bien devra être loué pendant plus de 3 années. Il faut préciser que les intérêts ne peuvent pas être déduits des revenus fonciers. Seuls les travaux le peuvent.

Bon à savoir sur le déficit foncier

Vous devez comprendre que lorsque tous les travaux sont déduits des revenus fonciers, le montant de l’impôt redeviendra ce qu’il était avant. Ce système du déficit foncier est donc intéressant pour les premières années de l’acquisition du bien immobilier et pour une personne qui a déjà empoché un important revenu foncier. Su vous voulez bénéficier d’une nouvelle défiscalisation, vous devez acheter un nouveau bien immobilier à rénover et à mettre en location. Le dispositif lié au déficit foncier est aussi applicable sur un bien d’outre-mer. Mais, le plus grand atout d’une telle opération reste la revalorisation du bien immobilier et non la défiscalisation qui peut s’arrêter au bout de quelques années. Lorsque le bien immobilier est rénové, vous pouvez le mettre en location à des tarifs très intéressants.