Loi Pinel en 2017

En perpétuelle innovation, le secteur immobilier en France ne laisse personne indifférente en raison de sa défiscalisation intéressante un mode de réduction d’impôt qui se renouvelle périodiquement de manière générale.  Pour cette fois-ci, la loi Pinel fait exception en se prolongeront jusqu’en  2017 au lieu du 31 décembre 2016 comme prévu. Ce prolongement intrigue quand même ceux qui hésite dans l’emprunt de crédit si c’est avantageux ou pas ? Ils se demandent alors les raisons de ce prolongement ? Un guide crédit immobilier leur sera utile pour les aider à comprendre.

Pourquoi ce délai se prolonge ?

Comme tous les autres avant La loi Pinel, comme la loi Duflot, la durée de mise en vigueur tourne autour d’un an ?  Mais pour cette fois-ci, la loi Pinel, par le ministre Sylvia Pinel,  fait exception avec ces 21 % d’impôts de prix de bien.  Le président de la République Français  annonce quelle belle est bien encore en application pour l’année prochaine.

La raison ? Pour ceux qui ne sont pas encore profiter de cette défiscalisation pour l’année  2016 va donc pouvoir  profiter de leur deuxième chance pour l’année suivante, car  le Président de la République l’a confirmé  le  8 avril.  La source de revenue n’est pas importante, c’est-à-dire, ceux qui ont fait recours aux crédits immobiliers  comme décrits dans le guide crédit immobilier,  peuvent  aussi en profiter. Cela n’engendrera pas de conséquences sur l’application de la  loi Pinel. Il leur suffit de respecter les conditions pour en profiter.

Les conditions d’obtention de la défiscalisation avec la loi Pinel

La première consiste d’abord à permettre aux futurs investisseurs dans la pierre de s’intéresser aux logements locatifs. :

  • logement acquis neuf,
  • logement en l’état futur d’achèvement (VEFA),
  • logement en cours de construction,
  • Ancien logement en grande partie en transformation (définition préétablie par cette loi),
  • Immeuble à destination professionnelle mais pas dans l’habitation changé en logement,

Au niveau financier, il faut que l’investissement ne dépasse pas le  300 000 euros.


annuaire immobilier

– geodefisc.fr

Articles similaires