loi Malraux

En apprendre davantage sur la loi Malraux

Actuellement, il existe encore plusieurs dispositifs de défiscalisation visant à inciter les investisseurs à mettre en location des biens immobiliers nus ou meublés. La loi Malraux s’adresse particulièrement à ceux qui souhaitent louer des logements de caractère. Quelles sont les conditions d’éligibilité ? Quel est le montant de la réduction fiscale ?

Qui peut profiter des avantages fiscaux de la loi Malraux ?

Toute personne domiciliée fiscalement en France peut réduire considérablement ses impôts grâce à la loi Malraux. Pour être éligible, le bien immobilier doit être localisé dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager ou dans les « secteurs sauvegardés ». L’objectif du gouvernement est de conserver l’intégrité des quartiers historiques.

La maison doit être louée nue pendant 9 ans au minimum à titre de résidence principale, au plus tard 12 mois après l’achèvement des travaux. Le locataire doit être une personne physique, ascendante ou descendante, à condition qu’il ne soit pas un membre du foyer fiscal.

Dans le cadre d’un SPR avec un Plan de valorisation de l’architecture et du patrimoine approuvé ou d’une rénovation reconnue d’utilité publique, la réduction d’impôt s’élève à 22 %. En revanche, si l’immeuble se trouve dans un SPR (sites patrimoniaux remarquables) couvert par un PSMV, alors, l’allègement fiscal passe à 30 %. Il faut cependant noter que le montant total des travaux est limité à 400 000 euros sur une période de 4 années consécutives. Si les impôts du contribuable ne sont pas suffisants, il est possible de reporter les excédents sur les autres années. Pour plus d’informations sur le sujet, cliquez ici.

Comment calculer la réduction d’impôt ?

Les dépenses retenues recouvrent tous les travaux de restauration réalisés à compter de la date de délivrance du permis de construire jusqu’au 31 décembre de la quatrième année suivante. On peut aussi déduire certaines charges des revenus fonciers comme les frais de gestion de l’immeuble, la prime d’assurance, les frais d’adhésion AFU, etc. Néanmoins, pour en profiter, il faudrait effectuer une déclaration en remplissant le formulaire 2042 C. Attention ! Les travaux doivent être suivis par un Architecte des bâtiments de France ou ABF et déclarés d’utilité publique.

Les travaux qui entrent en compte dans le calcul de la défiscalisation Malraux sont les dépenses imposées ou autorisées. Il peut s’agir des travaux de réparation et d’entretien, de démolition, de restauration (des toits et des murs), d’aménagement, de réaffectation à usage d’habitation, d’amélioration et bien d’autres encore. Le montant de la réduction d’impôt peut d’ailleurs être cumulé avec les autres avantages fiscaux autres que la loi Censi-Bouvard et le dispositif Pinel.

Comment réussir un investissement en loi Malraux ?

Si vous souhaitez vous constituer un patrimoine de caractère, vous pouvez bénéficier d’une baisse d’impôt assez conséquente grâce à la loi Malraux. Pour réussir votre projet, le choix du bien immobilier est crucial. L’emplacement est un facteur clé. Vous devez sélectionner un logement situé dans un endroit où la demande locative est élevée pour minimiser les risques de vacances locatives. Soyez également attentif à l’aménagement, l’exposition et l’état. Pour avoir un point de vue objectif sur les prix, il est conseillé de comparer les offres et de vous renseigner sur le cours du marché dans le quartier convoité.

Pour estimer la rentabilité de votre investissement, n’hésitez pas à utiliser un simulateur en ligne. C’est un outil gratuit et sans engagement qui vous permettra d’obtenir des résultats chiffrés dans l’immédiat. Il vous informera sur votre tranche marginale d’imposition, les économies d’impôt dont vous pourrez bénéficier, votre plafond de niches fiscales, etc. L’idéal, c’est de vous faire accompagner par un professionnel afin de profiter d’un conseil sur mesure et éviter les pièges liés à l’achat immobilier.

Lire la suite

Pourquoi payer ses impôts en ligne ?

Pourquoi payer ses impôts en ligne ?

De nombreux contribuables français doivent payer des impôts. Et en matière de fiscalité, la France peut se vanter de disposer d’un catalogue fiscal assez complet. Entre impôt sur le revenu, taxe foncière ou taxe foncière, taxe d’habitation, du fait des finances publiques, il peut être difficile de s’y retrouver et de ne pas oublier de payer. Par conséquent, payer ses impôts en ligne semble être une solution simple et modulable pour tous.

Pourquoi choisir le paiement de l’impôt en ligne?

Quand on parle de payer ses impôts en ligne, on ne parle pas de payer par carte de crédit comme certains sites de commerce électronique. Il s’agit en fait d’une formule de frais modérés. En effet, les contribuables qui souhaitent payer en ligne peuvent compter sur un délai complémentaire de 5 jours à compter de la date limite de paiement de la taxe. Le montant requis est donc automatiquement débité du compte bancaire du contribuable dans les 10 jours suivant la date de paiement indiquée dans l’avis d’imposition émis. La date de débit est fournie lors de l’enregistrement de l’ordre de paiement. Notez que vous pouvez également payer tout rappel en ligne si vous n’avez pas payé votre impôt à temps.

Le processus de paiement est simple, il vous suffit de vous rendre dans votre espace personnel sur le site officiel impots.gouv.fr ou de saisir les coordonnées bancaires du compte à débiter via l’application mobile dédiée pour émettre une domiciliation et remplir le formulaire en ligne. Sachez également que vous pourrez modifier vos coordonnées bancaires et vos coordonnées ultérieurement via cet espace personnel sécurisé. Plus précisément, il est possible de payer des impôts en ligne pour quelqu’un d’autre (en particulier la famille) à condition que vous ayez les identifiants et les coordonnées bancaires de cette personne. Cependant, il est conseillé de faire personnellement cette démarche pour éviter tout litige. Pour en savoir plus sur les services en ligne pour payer ses impôts, rendez-vous sur reduire-impot.fr.

Quels types de prélèvements doivent vous choisir?

Sur Internet, vous pouvez produire une déclaration de revenus et payer des impôts. Le paiement électronique des impôts est un service sécurisé où vous pouvez souscrire, modifier votre abonnement ou effectuez une facturation mensuelle. Le contribuable peut également choisir de payer les impôts par prélèvement automatique à l’échéance. Vous pouvez aussi choisir entre deux modes de déduction en fonction des besoins. L’abonnement au prélèvement consiste à utiliser le prélèvement automatique, qui est exécuté 10 jours après la date limite de paiement. Les versements ultérieurs seront effectués automatiquement et l’utilisateur sera toujours informé du montant et de la date des frais.

Pour ceux qui veulent payer ses impôts en ligne toute l’année, un forfait mensuel est idéal. Cela vous permettra de contrôler votre budget. Vous pourrez étaler vos paiements chaque mois de l’année en cours jusqu’au 30 juin. Vous pouvez également vous inscrire pour un paiement mensuel du 1er janvier au 31 décembre pour l’année suivante. Une fois le prélèvement est effectué, un reçu sera envoyé à vous pour vous informer de la transaction. L’avantage de cette pratique est qu’elle est totalement sûre. De plus, c’est un service qui peut être utilisé 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les types d’impôts que vous pouvez payer en ligne et ses avantages

Vous pouvez payer en ligne votre taxe d’habitation et contribution audiovisuelle publique; impôts fonciers et taxes similaires; votre taxe foncière; taxe de vacance; taxe d’habitation sur les logements vacants. Le document de rappel peut également être payé en ligne (en cas de non-paiement ou de paiement partiel de la taxe à temps). Un document de rappel est une lettre de rappel ou une demande formelle de paiement. La somme sera débitée de votre compte bancaire 3 jours ouvrables après le paiement.

Grâce aux services offerts par des services de paiement en ligne, payer ses impôts en ligne est devenu une pratique à la fois pratique et courante. Le paiement en ligne n’est pas un paiement par carte de crédit, mais une forme très flexible de prélèvement automatique. Vous disposez de 5 jours supplémentaires à compter de la date d’échéance pour payer directement en ligne. Le montant sera débité de votre compte bancaire au moins 10 jours après la date d’échéance indiquée sur votre déclaration de revenus.

Comment procéder au paiement des impôts en ligne?

Pour payer ses impôts en ligne, il vous suffit de vous connecter au site de l’administration fiscale impots.gouv.fr, en fournissant le numéro fiscal et le numéro de déclarant à distance mentionnés dans la dernière déclaration fiscale, ainsi que le revenu fiscal de référence indiqué dans l’avis d’imposition. Vous pouvez simplement utiliser votre numéro fiscal et votre mot de passe si vous en avez créé un. Vous pouvez également vous connecter directement à un service de paiement en ligne en saisissant votre numéro fiscal dans le champ «vos références» de votre avis fiscal.

Une fois approuvée, cette commande lance la procédure de décompte des taxes. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à envoyer à votre institution financière une autorisation de prélèvement datée et signée qui sera imprimée, accompagnée de votre relevé bancaire (RIB). Vous pouvez aussi obtenir cette autorisation en demandant à l’administration de vous l’envoyer par e-mail ou par courrier.

Lire la suite

assurance vie

Quels sont les avantages des contrats d’assurance vue suravenir ?

Depuis 1984, Suravenir conçoit différentes formules d’assurance vie adaptées à diverses catégories de personnes. À partir de cette année, ses clients profitent de leurs nombreux avantages. Quels sont les points forts de ces offres d’assurance vie de Suravenir ?

Offres adaptées à toutes les catégories de souscripteur

Suravenir propose diverses offres aux souscripteurs. Son but ? Mettre à leur disposition le contrat d’assurance vie qui correspond à leur profil. Ainsi, il collabore avec des établissements qui se spécialisent dans le domaine de la prévoyance et de l’assurance. Il travaille, par exemple, avec LINXEA, ce qui lui permet de proposer l’assurance LINXEA Avenir à ses clients. Il s’agit d’une assurance vie qui comprend un double fonds euros, dont les rendements sont avantageux : Suravenir Rendement et Suravenir Opportunités. Grâce à elle, chaque souscripteur peut envisager d’injecter 70 % du montant versé sur Suravenir Rendement dans un projet d’investissement. Le reste est placé sur des unités de compte. Enfin, le choix du contrat est libre (selon le profil du souscripteur) et le capital initial est de 100 euros.

Les gammes h sont également des offres d’assurance vie Suravenir qui sont bénéfiques pour les épargnants. Ces offres sont disponibles uniquement dans Patrimoine Vie Plus et Hedios Life. À cet effet, Julien Vautel décrit en détail le succès de ce second contrat.

Possibilité de souscrire à un contrat en ligne

Dans le souci de satisfaire les épargnants, Suravenir facilite leurs démarches en leur proposant la souscription en ligne. Avec Puissance Avenir, par exemple, ils peuvent utiliser une signature électronique. Ce contrat d’assurance vie a été primé, plusieurs fois, par les médias qui se spécialisent dans le domaine de la prévoyance et de l’assurance. Il inclut des offres complètes, et à l’instar de LINXEA Avenir, il comporte un double fonds en euros. Le nombre de ses unités de compte dépasse les 700 (parmi lesquelles comptent trackers, SCPI, OPCVM, ainsi que certificats). Puissance Avenir, l’offre en ligne ne nécessite aucuns frais de souscription. Il en de même pour les coûts d’arbitrage. Certes, il existe quelques exceptions à noter, mais en générale, ce contrat n’engage pas ces deux types de frais. 

Lorsqu’un client souscrit à cette offre en ligne, il peut calculer son budget assurance sur une longue période. Le versement peut être programmé (par mois, par trimestre, par semestre ou par an) et défini selon le seuil imposé. Il dispose également de deux options en ce qui concerne la gestion de son compte : libre ou dirigée. Enfin, Puissance Avenir comporte l’option de rachat qui peut être partiel ou intégral. Sa valeur minimale et maximale est définie à l’avance.

Sortie possible en rente viagère

Avec Puissance Avenir, vous pouvez demander à ce que votre capital soit transformé en rente viagère une fois l’échéance du contrat atteint. Vous pouvez opter pour la garantie de dépendance, une forme de rente viagère. Concrètement, vous payez régulièrement une participation qui est déduite de votre gain. Grâce à elle, la rente est multipliée par deux, mais elle ne dépasse pas le seuil prévu par les textes au moment de la conversion. Vous pouvez également choisir l’annuité garantie. Votre assureur vous octroie une rente jusqu’à votre décès. Dans le cas où vous décédez, vos héritiers (des personnes que vous aurez nommées à l’avance) continueront de percevoir cet avantage financier durant une période minimale définie avec l’assureur. Et cela, à partir du moment où il réclame la conversion.

La réversion est une autre possibilité que vous offre l’établissement d’assurance de julien vautel. Lorsque vous serez décédé, vos héritiers perçoivent la rente jusqu’à leur décès. Cependant, pour profiter de ces différents types de sorties, vous ne devez pas être âgé de plus de 85 ans au moment où vous déposez votre demande de conversion. 

Garantie supplémentaire

Vous profitez d’une garantie en plus lorsque vous souscrivez à ce type de contrat Suravenir : la garantie plancher. Si vous décédez alors que votre contrat a perdu de sa valeur, vos héritiers peuvent demander le versement de vos fonds (après la déduction des avances, des rachats et des intérêts, dont vous devez encore vous acquitter). Si ce type de garantie ne vous convient pas, vous pouvez opter pour une autre offre : le doublement de votre capital au moment de votre décès (accidentel). Le montant perçu par vos héritiers équivaut à celui du rachat de votre contrat.

Vous optez pour le premier choix ? La cotisation que vous devez verser tous les mois est calculée selon votre âge. Elle varie entre 0,15 % et 5,15 % de vos fonds (risque). Si vous penchez pour le choix numéro 2, la cotisation annuelle correspond à 0,14 % des capitaux gérés. En ce qui concerne les plafonds de ces garanties supplémentaires, ils s’élèvent à 100 000 euros au maximum, quelle que soit la garantie supplémentaire choisie. Attention, pour faire partie des bénéficiaires de cet avantage, vous devez être âgé de plus de 17 ans et de moins de 70 ans au moment de la souscription.

Lire la suite

appartement loi pinel

Trouver un appartement éligible à défiscalisation Pinel sur Lyon

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation permettant de bénéficier d’un allègement fiscal plus ou moins important. Lyon fait partie des régions éligibles. Mais quelles sont les conditions ?

À combien s’élève la réduction d’impôt ?

Lyon se trouve dans la zone A éligible à la loi Pinel. De la sorte, l’investisseur peut prétendre à une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 63 000 €. Pour en bénéficier, il faudrait acquérir une maison neuve ou rénovée, dont le prix d’achat ne doit pas dépasser 300 000 euros et s’engager à le louer pendant 6, 9 ou 12 ans. L’allègement fiscal sera respectivement de 12%, 18% ou 21% du montant investi. Mais si vous êtes un primo-accédant et que vous achetez un bien éligible à la loi Pinel, vous avez également la possibilité de profiter du PTZ et d’obtenir une exonération de taxe foncière pendant deux ans.

Toutefois, il faudrait respecter les plafonds de loyers du programme Pinel sur Lyon. En effet, ils s’élèvent à 12,5€ par mètre carré. De même, il existe des plafonds de revenu :

36 971 € pour un célibataire 55 254 € pour un couple 66 420 € pour un couple avec une personne à charge 79 558 € pour un couple avec deux personnes à charge 97 183 € pour un couple avec trois personnes à charge 105 985 € pour un couple avec quatre personnes à charge

La majoration sera de 7 877 € pour des charges supplémentaires. Pour accéder aux différents programmes éligibles à la loi Pinel cliquez ici

Quels sont les intérêts d’investir dans une maison neuve ?

Même si l’ancien est plus abordable, mieux vaut investir dans une maison neuve. Pourquoi ? Parce qu’elle suit les normes RT 2012 et possède le label Bâtiment Basse Consommation. C’est donc un logement économique qui séduira facilement les locataires. C’est également une résidence de grande qualité qui offrira aux occupants un confort optimal. De plus, pendant plusieurs années, vous serez à l’abri des travaux de rénovation et de réhabilitation grâce aux diverses garanties : garanties de parfait achèvement, garantie de fonctionnement et garantie décennale. Aussi, les frais de notaire sont réduits. Et pour connaitre approximativement les déductions d’impôts, vous pouvez faire une simulation personnalisée en ligne. C’est gratuit et sans engagement.

En revanche, avec un bien ancien, pour le mettre en location pinel lyon, l’intervention d’un professionnel avant et après est indispensable pour réaliser un audit afin de déterminer si la maison est éligible à la loi Pinel sur Lyon ou pas.

Mais où et comment trouver un appartement éligible à Lyon ?

Si vous envisagez d’opter pour l’achat Pinel sur Lyon, renseignez-vous sur les différents programmes neufs dans la région. Il ne faut pas hésiter à rencontrer des promoteurs qui vous aideront à trouver des biens immobiliers qui correspondent à vos exigences et à votre budget. Toutefois, afin d’éviter toute mauvaise surprise, collaborez avec des professionnels sérieux et réputés. Pour ce faire, rendez-vous en ligne et consultez les avis des internautes sur tel ou tel promoteur. Ensuite, visitez ses précédents chantiers, ainsi que votre futur logement et évaluez les atouts : emplacement, caractéristique, qualité des matériaux, etc. Cela vous donnera une petite idée du résultat final. En outre, vérifiez sa situation financière. Passez votre chemin si son compte vire au rouge. Et enfin, étudiez minutieusement les clauses du contrat : le prix, les matériaux utilisés, les garanties, les spécificités du logement, la date de livraison, les pénalités de retard…

Attention ! Pour une VEFA ou vente à l’état futur d’achèvement, dans le cadre d’un crédit, la banque débloquera la somme au fur et à mesure, en fonction de l’avancement des travaux. Ainsi, le promoteur devra remettre régulièrement

Lire la suite

dispositif de défiscalisation

Quels sont les privilèges et inconvénients du nouveau dispositif Pinel ?

La loi pinel est le nouveau dispositif qui remplace la loi Duflot et mise en vigueur depuis le 1er janvier 2015 dans le but de réduire l’impôt sur le revenu affecté à la gestion immobilière. Ce dispositif de défiscalisation permet de jouir de nombreux avantages sur le plan fiscal, c’est pour cela qu’il est important d’opter pour une méthode avantageuse comme la loi pinel. (suite…)

Lire la suite

villes éligibles à la loi Pinel

Quelles sont les villes et communes éligibles à la loi Pinel ?

La loi Pinel acquiert sa validité en 2014 et remplace la loi Duflot. Pour ceux qui ne la connaissent pas, défiscaliser en Pinel semble être compliqué.  Cependant, bâtir et louer son bien immobilier dans une zone à Pinel, présente plusieurs intérêts : voici plus d’infos.

Pour aider les non-initiés au droit fiscal français à le comprendre , et à cerner ses avantages, voici un guide de la loi Pinel très simple à assimiler.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

La loi Pinel, du nom de la ministre de logement et de l’Égalité des territoires, est un dispositif de défiscalisation pour les particuliers qui injectent ses fonds dans un logement locatif neuf, notamment la maison individuelle. Entrée en vigueur en 2014, elle permet une réduction d’impôt en fonction de la durée de la location du bien. Elle est de 12 % du montant de l’investissement pour un engagement locatif de 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. La loi Pinel intervient dans les zones de tension du marché immobilier comme l’île de France. En contrepartie, la location doit être à un prix inférieur à celui du marché immobilier. La grande différence avec la loi Duflot est que la location est acceptable, sous certaines conditions, à ses descendants. Le but de cette loi est de favoriser l’investissement immobilier locatif en réduisant le taux d’impôt du bâtiment. Elle encourage la construction de nouveaux habitats dans les villes éligibles. Elles se situent un peu partout en France et dans les DOM TOM. La loi Pinel en outremer possède une légère différence par rapport à la métropole. En effet, elle concerne les investisseurs immobiliers qui doivent verser un impôt entre 10 et 20 000 €.

Les avantages d’un immobilier profitant de la défiscalisation loi Pinel

La loi Pinel offre la possibilité d’être propriétaire d’un bien immobilier neuf en bénéficiant d’une réduction d’impôt. Associée au dispositif de Prêt à Taux Zéro (PTZ,), elle rend faisable la possession de sa maison sans posséder réellement les fonds nécessaires en sa possession. Il permet aussi aux investisseurs d’économiser de l’argent en se basant sur l’épargne d’impôt allouée par l’État pendant une durée maximale de 12 ans. La pression fiscale est donc moindre pour les propriétaires pendant quelques années. Le dispositif offre l’occasion de bien préparer sa retraite en prévoyant un revenu périodique de son bien immobilier grâce au loyer que vous percevez tous les mois. De plus, l’investisseur constitue un patrimoine immobilier.

Les conditions d’éligibilité à la loi Pinel

Pour bénéficier de la loi Pinel, l’investisseur doit respecter certaines conditions. Tout d’abord, le bien à acquérir doit être dans un état neuf, vendu en l’état futur d’achèvement (VEFA) ou réhabilité (pour une bâtisse de moins de 15 ans) au moment de l’achat. Le bien doit être achevé dans les 30 mois à venir. Le propriétaire doit le mettre aussitôt en location pour une durée minimale de 6 ans et maximale de 20 ans. Il doit aussi veiller à ce que le montant du loyer ne dépasse pas un plafond relevé chaque année. Ce plafond fluctue en fonction de l’emplacement de l’habitat. Il est également apprécié au moment de la signature du contrat de bail. Depuis 2018, le dispositif cible les investissements effectués dans des zones géographiques où la fragilité entre l’offre et la demande de logement est le plus crucial, c’est-à-dire les zones A, A bis et B1. Les zones B2 et C ne sont plus éligibles sauf sous dérogationD’un autre point de vue., le dispositif a été déployé aux logements basés dans des communes réglementées par un contrat de redynamisation de sites de défense, peu importe leur zone géographique (A, A bis, B1, B2 ou C). Pour être fixé sur les conditions d’éligibilité, les futurs propriétaires peuvent faire des simulations sur les sites dédiés.

Liens utiles :

– www.info-impots.com

– www.rehal.fr

– www.simulateur-prêt-immobilier.com

Lire la suite

Defiscalisation-Pinel

Qu’est-ce que la defiscalisation en loi Pinel ?

Les avantages fiscaux sont nombreux. Mais le premier concerne la réduction d’impôts, qui peut s’élever à 63 000 euros maximum si vous avez choisi de louer 12 ans. Vous pourrez, chaque année, déduire de votre impôt à payer une partie de votre investissement locatif. (suite…)

Lire la suite

impôt grâce à loi Pinel

Comment bénéficier d’une réduction d’impôt grâce à loi Pinel ?

Pour venir en aide aux investisseurs français, l’État a élaboré différents dispositifs de défiscalisation. Parmi eux, la loi Pinel qui permet de réduire ses impôts et d’atteindre divers objectifs. Apparu en 2015 pour remplacer la loi Duflot, ce dispositif requiert quelques conditions d’éligibilité.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Avant de profiter des divers avantages du dispositif Pinel, il est important de connaître les conditions d’éligibilité. Tout d’abord, vous devez investir dans le neuf ou dans un logement en l’état futur d’achèvement. Vous avez également la possibilité d’acquérir un logement ancien pour ensuite le rénover. Le dispositif insiste en même temps sur les zones géographiques éligibles qui sont : la zone A, la zone A bis et la zone B1. Une fois le logement acquis, il doit être mis en location pour une durée de 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Vous êtes libre de choisir votre locataire du moment qu’il n’appartient pas à votre foyer fiscal et que son revenu ne surpasse pas les plafonds préétablis. Notez toutefois que vous êtes tenu de respecter la législation relative au loyer fixé selon le zonage. Si vous répondez à tous ces critères, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt qui s’élève à 12% pour un engagement de 6 ans, 18% pour un engagement de 9 ans et 21% pour un engagement de 12 ans.

Si vous souhaitez tester votre éligibilité, rendez-vous sur http://reduire-ses-impots.net/. Vous aurez accès à un simulateur pour savoir comment réduire ses impôts.

Quels sont les avantages de la loi Pinel ?

Pour réduire ses impôts, investir en loi Pinel est avantageux pour un contribuable français. La défiscalisation est proposée en 3 formules différentes selon l’engagement choisi : pour un engagement de 6 ans, la réduction d’impôt est de 36 000 euros, un engagement de 9 ans offre 54 000 euros de réduction d’impôt et un engagement de 12 ans permet une réduction d’impôt de 63 000 euros. Ce type d’investissement garantit également d’autres privilèges intéressants dont :

  • L’accomplissement d’un investissement locatif avec peu ou sans apport
  • La constitution d’un patrimoine : vous jouirez pleinement de votre bien à la fin de votre engagement ;
  • La préparation de la retraite : quand votre engagement touchera à sa fin, vous déciderez de votre loyer sans être soumis aux plafonds. Si vous décidez de revendre votre bien, vous récupèrerez une plus-value ;
  • La protection de la famille : en cas d’accident de la vie, votre investissement vous permettra de protéger vos proches car vous êtes assurés par votre prêt.

La loi Pinel dans l’ancien

Pour réduire ses impôts avec le dispositif Pinel, on met surtout en avant l’achat dans le neuf. Pourtant, il est également possible d’investir dans l’ancien selon quelques critères. Il faut avant tout que le logement soit dans un état de dégradation avancé pour que sa réhabilitation se rapproche étroitement du neuf. Tous les travaux doivent être sous le contrôle d’un expert en bâtiment. Les locaux transformables en habitations sont aussi éligibles : locaux commerciaux, entrepôts, granges, etc.

Si vous envisagez d’investir dans un logement ancien, il est primordial qu’il ne respecte pas les caractéristiques de décence avant les travaux. Cependant, après les travaux, toutes les caractéristiques de décence ainsi que les performances énergétiques sont à remplir formellement. Un expert indépendant se chargera de constater l’état du logement avant et après les travaux de réhabilitation. Il veillera également à remplir le document procuré par le service des impôts qu’on appelle « modèle d’attestation de l’état descriptif du logement avant et après travaux ». Pour la mise en location, le logement rénové sera soumis aux mêmes conditions de location qu’un logement neuf.

Lire la suite

entretien d’ascenseur

Les travaux pour un entretien d’ascenseur sont-ils défiscalisant ?

Les propriétaires d’ascenseur doivent s’assurer que leurs appareils soient en règle. L’obligation d’entretien pour un ascenseur à Paris installé dans un immeuble en copropriété peut être déléguée à un prestataire de services dans le cadre d’un contrat écrit. Dans le cas où l’ascenseur Paris,fait partie du standing de l’immeuble en copropriété, la réglementation d’entretien et la réparation des matériels représentent une charge importante. (suite…)

Lire la suite

travaux de rénovation

Les travaux de rénovation sont-ils défiscalisant ?

Il existe des travaux déductibles du revenu foncier, il faut toutefois être vigilant, car le caractère déductible de certaines prestations n’est pas toujours évident à déterminer. En effet, ce sont parfois de subtils critères qui permettent d’être éligibles ou non aux avantages fiscaux. Découvrons à travers ce guide la défiscalisation des travaux de rénovation relative à l’installation de revêtement de sol. (suite…)

Lire la suite