Immobilier neuf : comment réussir son financement ?

On peut dire que vous aurez réussi votre investissement immobilier lorsque vous aurez obtenu votre financement et procédé à la signature du contrat de vente définitif. Idéalement, la maison ou l’appartement correspond exactement à vos critères et le taux de remboursement du crédit est avantageux. Ces rêves peuvent devenir réalité, découvrez comment faire.

Avoir un plan précis de financement

Avant de demander un financement, vous devrez déjà avoir un chiffre précis sur le montant recherché. Ce qui signifie que vous devez déjà connaitre le prix de l’immobilier que vous allez acheter. De toute façon, normalement, vous ne commencez la recherche en question qu’après avoir signé un compromis ou une promesse de vente, contenant déjà les prix en plus d’autres informations essentielles comme le début des travaux. Mais il faudrait également déterminer de manière transparente combien vous pouvez rembourser par mois, conformément à vos charges mensuelles et à votre possibilité financière, sans oublier la durée envisagée pour l’emprunt.

Dans le cas d’un immobilier neuf, vous pouvez emprunter jusqu’à 100% du prix d’achat. Vous vous chargerez alors seulement des frais du notaire. Aucun autre frais n’est prévu. Mais si vous disposez d’une épargne pouvant servir à ce projet, vous n’irez surement pas tout emprunter. Vous devez donc refaire un petit calcul.

S’intéresser aux détails

Et pour ne pas vous tromper dans le choix de votre banque, dans laquelle vous devrez désormais posséder un compte courant, il faut également que vous tenez compte de certains détails importants, outre le total nécessaire, la mensualité envisagée et la durée du remboursement. Vérifiez entre autres l’existence de frais annexes au crédit et leur montant s’il y en a. Il serait également très utile de connaitre le TEG ou Taux d’Emprunt Global.

Sinon, vous devez absolument prendre le temps de réfléchir au type d’emprunt. En effet, vous avez le choix entre un emprunt à taux variable ou à taux fixe. L’un comme l’autre peut être bénéfique selon différents cas, le premier vous permettant d’éventuelles baisses du taux et donc de la mensualité en cours de route. D’un autre côté, ce même type comporte le risque d’augmentation du taux jusqu’à une limite  définie d’avance que vous ferez mieux de savoir. Un emprunt à court peut par exemple engendrer des économies considérables si on choisit le taux variable, reste à convaincre le banquier avec un bon dossier.

Comparer plusieurs offres

Toutes les données précédentes, vous en aurez besoin pour les simulations de prêt que vous ferez en ligne ou lors des discussions que vous aurez avec votre banquier. Il est important d’en faire autant que possible afin de pouvoir comparer plusieurs offres. Le mieux est d’engager un coursier si vous avez du mal à comparer. Il trouvera pour vous la meilleure modalité sur le marché, moyennant une petite commission. Vous n’avez plus qu’à envoyer votre dossier demande de financement à l’organisme choisi.

Sans attendre, faites votre choix sur comparimmoneuf.fr, et on vous aidera aussi à entreprendre les premières démarches de recherche de financement si vous le souhaitez, et à entrer en relation avec une personne compétente.

Articles similaires