SCPI

L’investissement dans la pierre séduit actuellement de nombreux particuliers. Toutefois, pour l’acquisition d’un bien immobilier, il faudrait prévoir un budget non négligeable. Heureusement, grâce aux scpi, il est possible d’acheter des parts immobilières sans disposer d’un gros budget. D’ailleurs, les modes d’acquisition sont multiples. Mais quel rendement espérer ?

Pourquoi investir dans un SCPI ?

Si vous envisagez d’investir dans une SCPI, il n’est pas nécessaire de souscrire un crédit. Vous pouvez accéder à des biens immobiliers d’entreprise avec le peu que vous avez. Par conséquent, vous pouvez faire fructifier votre argent et investir à votre rythme selon vos capacités.

Vous devenez également un associé dans une société et pouvez percevoir des revenus à échéance régulière (par mois, par trimestre ou par semestre). C’est donc un bon moyen pour arrondir vos fins de mois et préparer la retraite. De plus, la SCPI rendement est plus avantageuse et les biens immobiliers sont répartis dans plusieurs régions, occupés par des locataires différents. Les risques de vacances locatives et d’impayés sont donc mutualisés.

En outre, vous serez déchargé de la gestion locative, des démarches sociales et administratives. Ces tâches sont en effet confiées à une société agréée par l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF. Ce qui vous permettra de gagner un temps précieux. Enfin, avec les SCPI fiscales, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages fiscaux tels que la loi Pinel ou le dispositif Malraux.

Quel est le rendement moyen d’une SCPI ?

On tient d’abord à noter que les rendements du passé ne garantissent pas les performances futures. Toutefois, ces chiffres sont de bons indicateurs pour connaitre l’évolution du marché au cours des 5 dernières années.

En moyenne, la plupart des SCPI affichent un rendement aux alentours de 5 % par an. Mais il est possible de constater une baisse ou une hausse en fonction des fluctuations du marché. Par ailleurs, pour estimer le rendement, il faut prendre en compte le taux de rotation et de parts en attente de cession. Il est aussi conseillé de vous référer au rapport locatif, mettant en évidence le rapport entre le loyer versé par la scpi rendement et chaque part détenue ainsi que la valeur des parts.

En tout cas, le rendement peut fortement varier d’une SCPI à une autre. Il convient donc de faire une comparaison pour réaliser une bonne affaire et réduire les risques. Prenez aussi le temps de vous renseigner sur le sérieux et la réputation de la société de gestion de votre choix et méfiez-vous des offres trop alléchantes. Il peut y avoir anguille sous roche.

L’idéal, c’est de vous référer aux avis des autres investisseurs pour trouver les meilleures sociétés de placement. Pour finir, on tient à noter que les scpi de rendement proposent un rendement largement supérieur à celui des SCPI des plus-values ou fiscales.

Comment financer l’acquisition d’une part en SCPI ?

Pour devenir associé dans une SCPI, vous devez acquérir des parts. Actuellement, il existe plusieurs modes d’achat. Si vous disposez d’une épargne suffisante, vous pouvez acheter au comptant. Dans ce cas, vous pourrez percevoir le fruit de vos investissements dans l’immédiat.

Mais il est aussi possible de financer les parts via un crédit et profiter de l’effet de levier. C’est une bonne occasion pour augmenter votre capacité d’investissement. Néanmoins, pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez avoir une bonne situation financière.

Le démembrement de propriété est aussi envisageable. L’usufruit et la nue-propriété seront alors séparés pendant une période définie. À la date convenue, le nu-propriétaire récupère la pleine propriété. Enfin, vous pouvez acheter des parts dans un contrat d’assurance vie. La fiscalité est plus avantageuse et la vente des parts est simplifiée.