loi Wargon

L’arrivée de la ministre Emmanuelle Wargon annonce le lancement d’une nouvelle loi plus verte : la loi Wargon. Cette nouvelle loi inciterait les Français à investir dans l’immobilier après cette longue crise provoquée par le covid-19. Mais quelles sont les perspectives de cette nouvelle loi ? Remplacera-t-elle la loi Pinel ? Qu’apportera-t-elle dans le monde de l’immobilier ?

La ministre Emmanuelle Wargon : biographie de la nouvelle ministre du Logement 2021

Emmanuelle Wargon, une ministre aux différentes compétences vient d’être nommée récemment au titre de ministre du Logement. À 49 ans, cette élite remplace l’ancien ministre Julien Denormandie qui a siégé à cette place sous le gouvernement d’Édouard Philippe. Avant d’exercer cette nouvelle fonction, elle occupait auparavant divers postes de haute fonction. Pour revenir sur son parcours, Emmanuelle Wargon est une femme diplômée des plus grandes universités. En effet, elle a effectué de hautes études en sciences-po à Paris. Elle a également été diplômée de l’ENA et de la HEC. Après avoir terminé ses études, elle a tout d’abord exercé de nombreuses fonctions dans le secteur privé. Elle est ensuite entrée dans le secteur public en exerçant un poste de coordonnatrice du contrôle interne de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Après cela, elle a été pendant quelque temps la directrice générale de l’entreprise de grande renommée Danone. L’année 2018 a cependant marqué sa carrière politique, car elle est devenue la secrétaire d’État du ministère de la transition écologique et solidaire. Le 6 juillet 2020 sous le gouvernement de Jean Castex, elle a muté en tant que ministre du Logement. Son élection à ce poste se présente comme un grand tournant dans le monde de l’immobilier avec la nouvelle loi Wargon qui sera propulsée en 2021. Les experts immobiliers ainsi que l’état espèrent avec la loi wargon une amélioration de l’investissement immobilier en 2021.

La loi Wargon en remplacement de la loi Pinel ?

Avec la crise récente de la covid-19, la loi Pinel se voit peu à peu s’éteindre au détriment de la loi Wargon. Lancée en 2014 en remplacement de la loi Duflot, la loi Pinel est un dispositif de défiscalisation. Elle a surtout été créée afin de soutenir l’investissement locatif dans le neuf dans certaines zones françaises. En 2021, elle sera peut-être renouvelée sous une autre forme avec la loi Wargon. Selon les dires de la nouvelle ministre, la loi Wargon prendrait suite à loi Pinel, mais avec de meilleures perspectives. Selon la ministre également, les nouvelles perspectives se diviseraient en deux grandes parties. La première concernerait l’écologie avec la rénovation énergétique dans l’ancien. La deuxième s’orienterait vers une loi Wargon verte. Logement neuf et logement ancien profiteront alors d’emblée de cette nouvelle loi. Ce qui n’était pas forcément le cas avec la loi Pinel qui ne concernait que l’immobilier neuf. Elle apporterait ainsi un souffle nouveau dans le monde de l’immobilier qui a subi une grande crise à cause de la pandémie. En effet, à cause du coronavirus, la vente de logements a fortement chuté. Cette crise aurait entraîné un arrêt de construction d’au moins 100 000 logements neufs dans les zones tendues. Afin de relancer l’investissement immobilier locatif, cette nouvelle loi se doit d’être conforme aux attentes de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI). 

Les perspectives de la loi Wargon selon la ministre de Logement

En continuité avec la loi Pinel, la loi Wargon offrirait plus d’avantages que la précédente. Les changements n’auront cependant aucun impact négatif sur les projets déjà mis en place. Il n’y aurait donc aucun risque de perturbations pour les zones qui bénéficient déjà des avantages de la loi Pinel. Ils serviront seulement d’améliorations concernant le prêt à taux zéro et le dispositif d’investissement Pinel. La loi Pinel croissance verte ou loi Wargon offrirait en effet aux investisseurs une réduction des impôts lors de l’achat d’un logement neuf mis en location. La loi Wargon n’a cependant pas encore annoncé le pourcentage de réduction, mais elle s’annoncerait plus importante que la précédente. Cette disposition a été mise en place afin d’inciter les Français à investir dans l’immobilier grâce aux sommes épargnés durant le confinement. Le zonage géographique prévoit d’ailleurs de s’étendre avec la loi Wargon. La ministre et les FPI ont d’ailleurs déjà fait une annonce auparavant sur l’élargissement du zonage vers les zones B2 et C. La loi Wargon est donc assez similaire à loi Pinel, mais en version améliorée. De nouveaux projets peuvent cependant voir le jour grâce à cette nouvelle loi. Tel est le cas de la subvention de la rénovation énergétique dans l’ancien. La ministre prévoit en effet de répondre aux problèmes environnementaux en optant pour une rénovation énergétique des logements anciens. La loi Wargon prévoit donc de favoriser l’action écologique dans l’ancien. Le projet MaPrimeRénov conçu en 2019 par la ministre Emmanuelle Wargon en est d’ailleurs la preuve.

Quels sont les conditions et les avantages de cette nouvelle loi Wargon ?

 Le premier avantage de cette loi concerne la conciliation de l’écologie avec le logement. Cette perspective se présente ainsi comme une idée lumineuse pour l’année 2021 en vue de répondre aux problèmes environnementaux dans le monde. L’action la plus attendue de cette loi est cependant le taux de défiscalisation. Une réduction d’impôt de 18 % serait attendue pour un bien loué de 6 ans et de 27 % pour un engagement locatif de 9 ans. Sur 12 ans de location, un avantage fiscal d’au moins 30 % serait aussi attendu selon la demande de la FPI. Par rapport à la loi Pinel, les avantages fiscaux vont alors augmenter de 6 % par durée de mise en location. De plus, la loi Wargon offrirait en prime une facilité d’accès à l’investissement locatif. La future loi Wargon prévoit en effet un zonage plus large que la précédente. Les Français seraient ainsi tentés de quitter la métropole pour d’autres horizons. La loi Pinel verte ou loi Wargon nécessitera cependant de remplir des conditions. La construction des logements neufs devra pour cela répondre au respect de l’environnement. Les logements anciens devront également souscrire à MaPrimeRénov qui est l’un des projets d’Emmanuelle Wargon concernant la rénovation énergétique. Ces avantages ne sont cependant encore que des hypothèses, mais il faudra attendre le lancement officiel de cette loi.