assurance vie

Depuis 1984, Suravenir conçoit différentes formules d’assurance vie adaptées à diverses catégories de personnes. À partir de cette année, ses clients profitent de leurs nombreux avantages. Quels sont les points forts de ces offres d’assurance vie de Suravenir ?

Offres adaptées à toutes les catégories de souscripteur

Suravenir propose diverses offres aux souscripteurs. Son but ? Mettre à leur disposition le contrat d’assurance vie qui correspond à leur profil. Ainsi, il collabore avec des établissements qui se spécialisent dans le domaine de la prévoyance et de l’assurance. Il travaille, par exemple, avec LINXEA, ce qui lui permet de proposer l’assurance LINXEA Avenir à ses clients. Il s’agit d’une assurance vie qui comprend un double fonds euros, dont les rendements sont avantageux : Suravenir Rendement et Suravenir Opportunités. Grâce à elle, chaque souscripteur peut envisager d’injecter 70 % du montant versé sur Suravenir Rendement dans un projet d’investissement. Le reste est placé sur des unités de compte. Enfin, le choix du contrat est libre (selon le profil du souscripteur) et le capital initial est de 100 euros.

Les gammes h sont également des offres d’assurance vie Suravenir qui sont bénéfiques pour les épargnants. Ces offres sont disponibles uniquement dans Patrimoine Vie Plus et Hedios Life. À cet effet, Julien Vautel décrit en détail le succès de ce second contrat.

Possibilité de souscrire à un contrat en ligne

Dans le souci de satisfaire les épargnants, Suravenir facilite leurs démarches en leur proposant la souscription en ligne. Avec Puissance Avenir, par exemple, ils peuvent utiliser une signature électronique. Ce contrat d’assurance vie a été primé, plusieurs fois, par les médias qui se spécialisent dans le domaine de la prévoyance et de l’assurance. Il inclut des offres complètes, et à l’instar de LINXEA Avenir, il comporte un double fonds en euros. Le nombre de ses unités de compte dépasse les 700 (parmi lesquelles comptent trackers, SCPI, OPCVM, ainsi que certificats). Puissance Avenir, l’offre en ligne ne nécessite aucuns frais de souscription. Il en de même pour les coûts d’arbitrage. Certes, il existe quelques exceptions à noter, mais en générale, ce contrat n’engage pas ces deux types de frais. 

Lorsqu’un client souscrit à cette offre en ligne, il peut calculer son budget assurance sur une longue période. Le versement peut être programmé (par mois, par trimestre, par semestre ou par an) et défini selon le seuil imposé. Il dispose également de deux options en ce qui concerne la gestion de son compte : libre ou dirigée. Enfin, Puissance Avenir comporte l’option de rachat qui peut être partiel ou intégral. Sa valeur minimale et maximale est définie à l’avance.

Sortie possible en rente viagère

Avec Puissance Avenir, vous pouvez demander à ce que votre capital soit transformé en rente viagère une fois l’échéance du contrat atteint. Vous pouvez opter pour la garantie de dépendance, une forme de rente viagère. Concrètement, vous payez régulièrement une participation qui est déduite de votre gain. Grâce à elle, la rente est multipliée par deux, mais elle ne dépasse pas le seuil prévu par les textes au moment de la conversion. Vous pouvez également choisir l’annuité garantie. Votre assureur vous octroie une rente jusqu’à votre décès. Dans le cas où vous décédez, vos héritiers (des personnes que vous aurez nommées à l’avance) continueront de percevoir cet avantage financier durant une période minimale définie avec l’assureur. Et cela, à partir du moment où il réclame la conversion.

La réversion est une autre possibilité que vous offre l’établissement d’assurance de julien vautel. Lorsque vous serez décédé, vos héritiers perçoivent la rente jusqu’à leur décès. Cependant, pour profiter de ces différents types de sorties, vous ne devez pas être âgé de plus de 85 ans au moment où vous déposez votre demande de conversion. 

Garantie supplémentaire

Vous profitez d’une garantie en plus lorsque vous souscrivez à ce type de contrat Suravenir : la garantie plancher. Si vous décédez alors que votre contrat a perdu de sa valeur, vos héritiers peuvent demander le versement de vos fonds (après la déduction des avances, des rachats et des intérêts, dont vous devez encore vous acquitter). Si ce type de garantie ne vous convient pas, vous pouvez opter pour une autre offre : le doublement de votre capital au moment de votre décès (accidentel). Le montant perçu par vos héritiers équivaut à celui du rachat de votre contrat.

Vous optez pour le premier choix ? La cotisation que vous devez verser tous les mois est calculée selon votre âge. Elle varie entre 0,15 % et 5,15 % de vos fonds (risque). Si vous penchez pour le choix numéro 2, la cotisation annuelle correspond à 0,14 % des capitaux gérés. En ce qui concerne les plafonds de ces garanties supplémentaires, ils s’élèvent à 100 000 euros au maximum, quelle que soit la garantie supplémentaire choisie. Attention, pour faire partie des bénéficiaires de cet avantage, vous devez être âgé de plus de 17 ans et de moins de 70 ans au moment de la souscription.